Morgan Kane

Morgan Kane

Ville natale : Currituck, NC Début des compétitions Monster Jam : 2011 Anniversaire : 24 mars
Advertisement

À propos de moi

Quels sont vos centres d’intérêts et occupations préférés ?

Morgan Kane : Je mène une vie plutôt intense et j’essaie de rester actif au maximum. Quand je ne travaille pas au Digger Dungeon, je suis auprès de ma femme, je coache et je joue au foot, je me détends à la plage, je fais du tout-terrain avec mes potes, je bricole des vieux trucks et plein d’autres activités ! J’ai toujours une longue liste de projets, alors je suis plutôt occupé. Tant que je m’active, je suis heureux !

 

Qui sont vos modèles ?

Morgan Kane : Avoir un modèle, ce n’est pas facile. Je dirais que mon père a été mon plus grand modèle. Depuis tout jeune, il m’a toujours poussé à être le meilleur, quoi que je fasse. Pendant mon adolescence, on a partagé des moments extraordinaires sur les terrains de foot alors que j’essayais d’entrer à l’université. À chaque fois que j’ai un doute ou un problème, il est toujours là pour me conseiller.

 

Quels sont vos rituels d’avant course ?

Morgan Kane : Avant le spectacle, je prends généralement 5 à 10 minutes pour parler à mon équipe. Cela me met en confiance avant de démarrer, de savoir que mon truck Monster Jam est prêt à tout encaisser.

 

Quelle est la chose que la plupart des gens ignorent sur vous ?

Morgan Kane : Beaucoup de gens ignorent que je suis coach adjoint de foot au lycée de Currituck County. C’est génial de sortir sur le terrain avec les garçons tous les jours. J’ai étudié dans ce lycée et j’ai joué ensuite en niveau universitaire pendant 4 ans. Aujourd’hui, mon objectif est de m’investir dans ma communauté pour y lancer un grand programme de foot.

 

Quel est votre meilleur souvenir sur ou en dehors du circuit ?

Morgan Kane : Mon meilleur souvenir reste celui de ma première saison avec Monster Magic. Je courais face à mon meilleur ami Ryan Anderson en finale à Minneapolis et j’ai obtenu ma première victoire dans un stade. C’est un moment que je n’oublierai jamais.

 

Qu’est-ce qui a le plus de valeur pour vous ?

Morgan Kane : Pour être parfaitement honnête, ce qui a le plus de valeur à mes yeux, c’est mon job. C’est un rêve devenu réalité de pouvoir voyager à travers le monde pour aller divertir plein de gens différents. Enfant, je voulais aller en Espagne pour cette culture du foot. Mon père m’a toujours dit de choisir le job idéal pour ne pas avoir à travailler dans sa vie.  

 

La vie en tournée avec Monster Jam

Quelle est la meilleure chose et la pire chose quand on est tous les week-ends en tournée Monster Jam

Morgan Kane : Eh bien, j’aime manger, et voyager dans tellement d’endroits différents vous offre la possibilité de développer vos papilles… Mais c’est également le mauvais côté des voyages ; manger dehors tous les midis et soirs n’aide pas à garder la ligne, ça affecte parfois même le sommeil, la performance sur le terrain et ça fait mal au portefeuille… Être en tournée a ses bons et ses mauvais côtés.

 

Pendant la tournée, comment occupez-vous votre temps libre ? 

Morgan Kane : Nous n’avons pas beaucoup de temps libre en tournée. Nous travaillons 6 jours par semaines pendant 4 mois d’affilée et notre seul jour de repos est consacré au déplacement d’une ville à l’autre, donc on est souvent dans un aéroport. Avec un peu de chance, quand on arrive le premier jour dans une nouvelle ville, généralement un lundi ou mardi, on va découvrir le site du prochain spectacle.

 

Comment gardez-vous la forme ?

Morgan Kane : C’est difficile de garder la forme et la concentration en tournée. Je n’ai pas le luxe de rentrer chaque semaine à la maison, comme certains pilotes, et faire du sport dans la salle de musculation de l’hôtel n’est pas pour moi. J’emmène toujours mes crampons de foot avec moi, alors si vous êtes prêt pour une partie de foot improvisée avec moi, contactez-moi sur les réseaux sociaux ! Dans le passé, il nous est arrivé d’aller faire du snowboard avec l’équipe. Beaucoup de travail de fond et un excellent moment de détente. Et puis la nutrition est capitale pour rester en forme en tournée, alors j’essaie de respecter mon programme alimentaire.

 

Quel est l’objet dont vous ne pouvez pas vous séparer quand vous tournez avec Monster Jam

Morgan Kane : 3 choses indispensables pour moi : mes écouteurs, mon iPad et mon iPhone. La musique est mon univers et je ne peux pas faire sans.

 

Quelle est votre destination préférée ? Pourquoi ? 

Morgan Kane : Ma ville préférée reste Barcelone. Tout là-bas me fascine. En 2015, mon père m’a rejoint une semaine pour la fête des pères et on s’est éclatés !

 

Carrière

Comment êtes-vous arrivé sur le circuit Monster Jam

Morgan Kane : J’ai débuté le Monster Jam en 2011 avec Steve Sims. Il avait un volant de libre et des shows programmés. Alors j’ai fait des essais dans son écurie et j’ai couru la première fois pour Halloween au Freedom Hall de Louisville, Kentucky.

 

Que préférez-vous dans la compétition Monster Jam

Morgan Kane : Piloter un truck Monster Jam vous donne des montées d’adrénaline inégalables. Sortir des stands dans un stade plein à craquer en mettant les gaz pour voir 70 000 spectateurs penchés sur leur siège est difficile à décrire avec des mots. La première fois que j’ai piloté un de ces monstres, mon cerveau me disait « un truc aussi lourd ne devrait pas aller aussi vite.

 

Comment décririez-vous votre style de conduite ? 

Morgan Kane : J’ai grandi en regardant Dennis filer en 75 secondes et je crois que ce style m’a collé à la peau. Adam, Ryan et moi sommes très proches et nous nous tirons la bourre à chaque tour. Nos styles évoluent avec le temps et en fonction de la configuration de la piste… mais on continue de mettre les gaz pour être le truck le plus bruyant et le plus rapide à entrer en piste.

 

Quels conseils donneriez-vous aux jeunes qui veulent devenir pilotes de Monster Jam

Morgan Kane : Mon conseil pour devenir un pilote de Monster Jam, c’est de se forger le caractère. Courir en Monster Jam, c’est bien plus que piloter un truck et écraser des choses. Imaginez-vous avec un micro dans un stade de 65 000 personnes qui attendent du spectacle. Ils ont économisé pour emmener toute leur famille VOUS voir… Qu’allez-vous leur dire, ou faire pour mettre un sourire sur leur visage, les faire rire, vous encourager et sauter sur leur siège ? Être un pilote de Monster Jam, c’est du 30/70. 30% pour piloter et 70% pour montrer qui vous êtes VRAIMENT. Savez-vous briser la timidité d’un garçon de 5 ans qui vient vous voir lors de la paddock partie ? Savez-vous régaler les fans avec nos spectacles et les faire revenir chaque année pour en voir encore plus ? C’est CELA être un pilote de Monster Jam.

 

Quel est votre meilleur souvenir de pilote Monster Jam ?

Morgan Kane : Mon meilleur souvenir est d’avoir gagné la finale mondiale de course. Un vrai succès d’équipe pour l’écurie de Grave Digger. Le truck avait tellement chauffé sur les derniers tours qu’avec Todd Leduc, on a dû utiliser un chargeur de 24 volts pour le démarrer. GD25 était sur de bons rails ce soir-là.

 

De qui tirez-vous votre inspiration en Monster Jam

Morgan Kane : Sur le circuit Monster Jam, j’ai un profond respect pour tous les anciens. Tous les gars qui ont amené le Monster Jam jusqu’au niveau où il est aujourd’hui, m’inspirent. Ils ont commencé avec quelques trucks bricolés avec des trucs de récupération et nous ont permis de poursuivre l’aventure pour les fans à venir.

 

Anecdotes

Avez-vous un surnom ? 

Morgan Kane : J’avais un surnom au lycée, Korgan Mane. Les premières lettres de mes nom et prénom avaient été inversées. Mes potes continuent de m’appeler comme ça alors j’en ai fait mon identité sur les réseaux sociaux. @korganmane

 

Quel est votre film préféré ? 

Morgan Kane : N’importe quel film avec Denzel Washington.

 

Quelle est votre série préférée ?

Morgan Kane : SportsCenter.

 

Quelle est votre couleur préférée ?

Morgan Kane : Rouge

 

Quel est votre plat préféré ?

Morgan Kane : La pizza poulet barbecue faite maison par ma femme.

 

Comment vos amis et famille vous décriraient-ils ? 

Morgan Kane : Le premier mot qui me vient à l’esprit serait ‘’déterminé ou ‘compétiteur’. Je me fixe des objectifs à court ou long terme pour tout. Atteindre un objectif est la clé du succès dans la vie et ma famille m’a toujours appris qu’il fallait travailler dur pour atteindre ses objectifs.

Advertisement